Street Album #1

by Raja Karenine

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
02:43
2.
3.
03:48
4.
5.
6.
04:06
7.
05:03
8.
9.
10.
02:43
11.
12.
03:39
13.

credits

released January 1, 2010

tags

tags: electronic

license

all rights reserved

about

Raja Karenine

contact / help

Contact Raja Karenine

Streaming and
Download help

Track Name: Sans répit
C'est sans répit je suis en vie j'aime les défis je me méfie parfois j'échoue dans les récifs, ma vie sur son nocif, en lice pour la tuerie mes écrits ne sont pas meurtris, on achète tout, on m'achète pas, ils sont fous, ils sont rois, c'est sans dépit sur le tapis les ptites tapines j'suis intrépide fume comme l’indien dans son tipi, ça craint comme Tony P., tailler aux antipodes Bush et Sarko faut qu'on lapide, la haine dans le ipod, ce son faut qu’jle liquide !
Ils mangent liquide on a nos codes vis à la corde, près à mordre, j’m’en tape si c’est un bide c’était sincère fallait qu’ça sorte, c’est l’arnaque, quand est-ce que j’prends la porte que j’rends l’appart, quand est-ce que je suis libre ? Quand est-ce que j’atteins la cible ?
Ca y est je me livre ils vont juger, t’as pas le droit ! On a grugé, on craque on prends des claques la vie j’la croque j’me lève au cric, j’écoute du crunk les mots j’les braque Terneu la skunk la douane la BAC, ça finira devant le proc si tu t’acharnes dans l’illicite ! (eh ouais) Je ressors le bic l’espoir s’effrite, on veut du fric faut qu’ça s’ébruite et certaines putes n’aiment pas la bite vis comme une bête un cœur de brute marquant des buts rêvant qu’ça pète, vénère au réveil j’défonce l’instru, tes oreilles ! J’attends l’oseille, j’ai besoin d’oseille (ben ouais) font des manières comme à Auteuil pas paranos ils parlent au tel tellement jaloux tellement aigris coups dans les pattes ça donne l’inspi, tellement désabusés le tiers monde en mode survie ! Vis en survet à la sauvette vends des barrettes fume la moquette, les mots comme des rockets, Mac Do c’est des croquettes, tête pétée après le taf te fait ta fête si tu t’entêtes, les mecs rêvent de levrette c’est bien plus crade que ce qu’on dit ! Des paris tous paranos faux maris qui baisent trois gos, carries c’est le coca ont une fortune c’est la coca, bon son c’est la tatpa t’as du bon shit c’est le coma jamais de cuite je marche droit, la weed j’fais des faux pas !
On s’acharne qu’est-ce qu’on aura j’rêve d’aller à Bora Bora le son c’est bon pour le moral, fière de moi quand je rime sale (sale !) je pars en freestyle loin du faux style du commercial climat hostile esprit instable, pas de cartes sous la table ! Ils prennent du bide, on est avides et intrépides, la vie son goût acide et les efforts qu’on fait dans le vide le teint livide peu de timides peu de principes, chacun sa barre chacun son livre le bien le mal on participe et j’anticipe (ok) on a des baisses de moral, on n’est pas stable comme un tricycle et on pleure seul si on a mal (mal !) le rap me délivre et j’me sens bien même si c’est sale (sale !) j’fais pas d’efforts dans le vide je speed avant la pierre tombale !